Facebook Pixel
Visitez la région de l'Islet

Trouvez pratiquement tout sur notre site Web

Recherches courantes

    29 septembre 2021

    8000 ans d'aventure

    Lancer des roches dans un cours d’eau reste un jeu toujours d’actualité pour tous les enfants. Circa 2010, Alexandra et Laurie, les filles de Renée Berger et Yves St-Pierre, tiraient des roches dans la rivière des Gagnon. Soudainement, Alexandra va voir Yves et lui montre une roche relativement étrange. Cette roche taillée mesurait environ 10 cm. Étant amatrice d’histoire à ce moment, Laurie a compris qu’elle datait d’avant l’arrivée des premiers colons permanents français, soit 1534. C’était une pointe de lance amérindienne. C’est en 2017 que Laurie discute avec une de ses professeures au Cégep de Sainte-Foy de la trouvaille antérieure. Elle a pris en charge de mettre monsieur Philippe Slater, un archéologue, au courant de la découverte. En peu de temps une grande machine a démarré. L’archéologue, m. Yves Chrétien, archéologue, a été mis au courant. Il a rencontré, en compagnie de M. Slater, M. Albéric St-Pierre et Mme Solange St-Pierre afin d’avoir des renseignements sur le terrain où ils habitaient. La prospection du lit de la rivière des Gagnon a été réalisée, mais rien de concluant. Les résultats négatifs n’empêchent point l’apprentissage de la géographie et la stratigraphie des lieux. La pointe a probablement été transporté par les crues de la rivière ainsi que les fontes des neiges. Désormais la pointe de lance de type Plato repose au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke.

     

    Laurie Berger St-Pierre, étudiante en études anciennes

     

     

    8000 ans d'aventure8000 ans d'aventure