Facebook Pixel
Visitez la région de l'Islet

Trouvez pratiquement tout sur notre site Web

30 août 2022

LA MRC DE L’ISLET REND PUBLIQUES SES PRIORITÉS

Saint-Jean-Port-Joli, 29 août 2022 – À la suite de l’annonce du déclenchement des élections générales québécoises du lundi 3 octobre 2022, la MRC de L’Islet désire communiquer la liste des 12 actions qu’elle juge prioritaires pour son territoire et sa population. Par le fait même, la MRC demande aux candidat(e)s de la Côte-du-Sud de manifester leurs engagements envers ses dossiers au cours de la présente campagne électorale.

« À titre de porte-voix pour Région L’Islet, la MRC juge que ces 12 priorités constituent des enjeux importants pour les personnes qui aspirent à nous représenter à l’Assemblée nationale. Ces actions contribueront à faire des 14 municipalités du territoire des milieux de vie épanouissants, attractifs et dynamiques. » d’exprimer la préfet de la MRC de L’Islet, Mme Anne Caron.

Les dossiers jugés prioritaires par la MRC de L’Islet sont les suivants :

  • Mettre en place des incitatifs financiers pour favoriser la construction de logements (construction, rénovation, reconversion, etc.), notamment des logements abordables;
  • Assurer une couverture cellulaire dans l’ensemble de la MRC dans une perspective de sécurité, d’attractivité et de développement régional;
  • Mettre en œuvre les recommandations de Chaudière-Appalaches Économique et de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches afin de réduire la pénurie de main-d’œuvre que connaît la MRC de L’Islet;
  • Assurer d’un déploiement suffisant de places en service de garde, tout en prenant en compte les réalités du milieu rural;
  • Renforcer l’accès aux services d’urgence par une meilleure couverture ambulancière;
  • Identifier les mesures qui favorisent l’installation d’employé(e)s de la fonction publique dans la MRC de L’Islet;
  • Profiter des futurs changements dans le réseau de la santé pour bonifier l’offre en services médicaux de la MRC de L’Islet, particulièrement au niveau du vieillissement de la population;
  • Réviser les programmes d’aide au transport adapté et collectif du ministère des Transports du Québec afin :
    • de mieux prendre en compte la réalité du milieu rural (faible densité, étendue du territoire, etc.);
    • de bonifier le support aux MRC ou aux organismes qui organisent le transport;
    • d’offrir une meilleure prévisibilité aux instances qui administrent le transport.
  • Reconduire, après 2024, et bonifier le Fonds régions et ruralité ou octroyer à la MRC de nouveaux leviers financiers pour permettre le soutien du développement de son territoire;
  • Assouplir, à court terme, les normes d’Accès entreprise Québec dans le financement des services d’aide aux entreprises offerts par la MRC de L’Islet et s’engager à reconduire un financement récurrent aux MRC afin de maintenir cet appui aux entrepreneur(e)s;
  • Mettre en place des mesures d’aide à la transformation agroalimentaire;
  • Procéder à une analyse de coût-avantage pour l’implantation du programme de médecine vétérinaire dans la Côte-du-Sud.

Il est à noter que les 12 priorités citées ci-haut n’ont pas d’ordre d’importance; la MRC considère que chacune d’entre elles devraient être adressées de façon réciproque.

À la lumière de ces enjeux, la MRC de L’Islet souhaite dès lors que les candidat(e)s de la circonscription de la Côte-du-Sud se positionnent et présentent publiquement leurs intentions et propositions sur ces sujets d’importance.

LA MRC DE L’ISLET REND PUBLIQUES SES PRIORITÉS