Berce du Caucase

La berce du Caucase : l’éliminer de façon sécuritaire

Vous avez vu des pousses comme sur cette photo? Cela pourrait être de la berce du Caucase. Communiquez avec l’équipe de l’Offensive régionale de lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches. Son personnel formé procède à l’arrachage de cette plante exotique envahissante et toxique qui présente un risque pour la santé et pour l’environnement. Vous pouvez faire un signalement au 581 224‑6671 ou au bercecaucase.com/signalement.

Danger : sève irritante

Chez l’humain, le contact avec la sève de la berce du Caucase cause des lésions à la peau lorsqu’elle est exposée à la lumière (rayons ultraviolets naturels ou artificiels). Ces lésions sont semblables à des brûlures. Par ailleurs, quand cette plante croît dans un milieu, elle s’étend rapidement et nuit à la croissance des autres plantes qui y poussent déjà. 

Identifier la berce du Caucase

  • À maturité, cette plante peut atteindre 2 à 5 mètres
  • Sa tige a des taches rougeâtres
  • L’envers des feuilles est lisse

Au printemps, il est difficile d’identifier les jeunes plants, mais nos professionnels sont formés pour le faire.

L’Offensive régionale de lutte à la berce du Caucase regroupe neuf organismes de bassin versant présents en Chaudière-Appalaches, dont l’OBV du fleuve Saint-Jean. Les travaux d’éradication sont exécutés par des professionnels sans frais pour les propriétaires des terrains où se trouve la berce du Caucase.